D’après « Manèges petite histoire argentine » de Laura Alcoba (éditions Gallimard 2007, Le livre de poche 2015)

Partition pour 2 voix et un violoncelle à partir de 11 ans

 

La Plata, Argentine, 1975

Laura, âgée de 8 ans, raconte : elle et ses parents appartiennent au mouvement révolutionnaire des Montoneros. Dépositaire de secrets, elle ne doit se confier à personne, pas même à ses grands-parents, elle n’a pas d’amis, change de nom et de quartier, attendant ses nouveaux faux papiers. Son père est arrêté, elle s’installe bientôt avec sa mère dans une maison qui sous couvert d’un élevage de lapins, abrite l’imprimerie clandestine du mouvement.

Le texte au style clair et précis à la première personne, simple, pudique, tout entier soutenu d’émotions encore vives est accompagné par le violoncelle dans un répertoire contemporain agrémenté de quelques citations de tangos et milongas.

Des projections d’images évoquent l’Argentine et ses grands espaces en contrepoint d’un huis-clos étonnant dans lequel se décrit « à hauteur d’enfant » la vie dans un climat de violence politique qui transforme toutes les relations, y compris avec sa propre mère.

 

Jauge : 80 / Durée : 55 mn

Interprètes : Emmanuelle Faure, musicienne, Nathalie Marcoux, comédienne, Irene Dafonte pour la régie images

Adaptation : Nathalie Marcoux / Répertoire musical : J-S. Bach, A. Piazzola, P. Glass

Recréation en tout terrain : Avril 2016