• Ouverture_spectacle_femmes_nouvelle_collection

« Femmes D’Etat d’Urgence » de Geneviève Rando et Faïza Kadour dirigé par Irene Dafonte

Travail porté par le Collectif Bordonor, avec le Centre Social Bordeaux Nord

Depuis 2010 grâce aux énergies du Collectif Bordonor et au centre social, s’est enraciné sur ce quartier un atelier où les mots et les idées viennent bousculer les a priori sur le genre, l’origine, la linguistique… Sept années au cours desquelles un groupe de dompteuses de mots du Centre Social Bordeaux-Nord a travaillé à apprivoiser le langage, à délier les langues, à utiliser la voix, à apprendre par cœur, à porter des idées et les défendre, à prendre position et à s’affirmer… le groupe, en plus de Bordeaux, s’est donné à voir à Toulouse, Mont-de-Marsan, Paris.

L’année 2016, elles ont imaginé leur spectacle. Trois mois d’improvisations dirigés par Irene Dafonte, où elles mettaient en jeu leurs rêves, leurs soucis et leurs déambulations dans la vie. Deux écrivaines, Geneviève Rando et Faïza Kaddour, ont proposé de thèmes, et de leur paroles et leur silences, elles ont créé une pièce intitulé « Femmes. Etat d’Urgence ». Joué en juin 2016 au Théâtre la Boite à Jouer et à l’IUT de Bordeaux.

Pour la saison 2016/17 la pièce se transforme en « Femmes, intervention d’urgence » une forme plus souple qui demande la capacité d’adaptation et d’improvisation à chaque présentation. Six représentations : pour le Planning Familial, pour les AOC Culturelles au Rôcher de Palmer ou au TNBA dans le cadre du festival Scènes d’Accueil 2017, entre autres.

Ici, si l’une ne peut pas, une autre vient en remplacement, en renfort. Les rôles se redistribuent. Les scènes se renouvellent, se rajoutent ou s’effacent.

Ce qui compte, c’est bien que le spectacle avance, porté par toutes ces femmes, présentes, absentes, vivantes, avec cette envie de dire ce qu’elles portent dans leurs mains.

Saison 2017/2018 : On continue !

 

OBJECTIFS

Les objectifs sont sensiblement les mêmes depuis le début de cette aventure, pour autant ils évoluent avec le groupe :

  • La participation des femmes à une pratique culturelle comme support de l’expression orale et écrite de la langue commune : le français.
  • Développer les expressions individuelles et la participation active par la pratique culturelle et les échanges collectifs.
  • Fédérer un groupe, se rencontrer, partager.
  • Valoriser l’expression culturelle et l’expérience artistique.
  • Aller à la rencontre de différents publics dans les quartiers et ailleurs.
  • Essaimer ce travail de passerelle entre le social et le culturel. PUBLICDes femmes en situation d’illettrisme ou d’alphabétisation, ainsi que d’autres dans une situation d’insertion sociale et économique. Comme toujours, nous défendons la mixité du groupe ainsi que la circulation des publics. Elle est garante des valeurs que nous portons et colportons.

PARTENAIRES

Cette action est accompagnée par :

  • une intervenante professionnelle du spectacle (Irène Dafonte – Cie Les 13 Lunes)
  • une animatrice du Centre Social et Familial Bordeaux-Nord (Estelle Tsalavoutas)
  • une médiatrice culturelle du Collectif Bordonor (Sophie Pérez-Povedas)
  • une médiatrice du théâtre La Boîte à Jouer (Gwen Lescaillet)

La valorisation de ce projet, à travers l’édition d’un livre et d’une exposition, est accompagnée bénévolement par un membre du Conseil d’Administration du Collectif Bordonor (Geneviève Rando) et une photographe (Anne-Cécile Paredes).